Teacher avatar

Ludovic Hoebanx 

Project Manager - Smart Infrastructure
Interview

Rencontrez Ludovic

Ludovic Hoebanx (38 ans) a fait toute sa carrière chez Siemens. Il a débuté comme ingénieur dans notre entreprise après son stage, puis est devenu Project Manager. Aujourd'hui, il gère aussi une équipe d’une vingtaine de personnes. Et il y met une vraie passion, car il est fermement convaincu de l'importance du coaching personnel pour aider les collaborateurs à évoluer dans leur carrière.
  • Nom : Ludovic Hoebanx
  • Age : 38 ans
  • Études : Master Ingénieur industriel (ISIB)
  • Hobbys : s’occuper de ses enfants
  • Intitulé de la fonction : Project Manager / Team Manager chez Siemens Digital Grid.

Les ingénieurs sont souvent associés à la technologie et aux machines. Comment encadres-tu ton équipe ?

Ludovic : Je travaille en collaboration avec mes collègues tant à court qu’à long terme. Je veille par exemple à ce que mon équipe dispose de tous les matériels et logiciels nécessaires pour exécuter ses missions dans des conditions optimales. J’établis aussi le planning et je coordonne les interventions de chacun sur les différents projets.

 

Mais le plus intéressant, je trouve, c’est l’accompagnement des jeunes collègues sur le long terme. Pour l’instant, par exemple, j’ai beaucoup de jeunes ingénieurs dans mon équipe, dont quelques-uns qui sont tout juste sortis des études et qui ne savent pas encore très bien quelle orientation professionnelle choisir dans notre entreprise. Chez Siemens, nous prenons cet encadrement très au sérieux et nous examinons ensemble leur trajet de formation personnel à court et à plus long terme.  

Pourquoi as-tu voulu devenir ingénieur ?

Ludovic : Comme j’étais bon en sciences et en maths à l’école, mes profs m’ont conseillé de choisir des études d'ingénieur industriel. Je suis entré chez Siemens tout de suite après mes études. À cette époque, j’ai souvent dû me rendre dans différents pays d’Afrique pour travailler sur des projets. C’était très intense, mais cela m’a permis d’acquérir une énorme richesse culturelle, en plus d’un bagage technique.

J’avais plein de rêves quand j’étais gamin, mais jamais je n’aurais imaginé qu'un jour je travaillerais à l’installation d'un parc éolien à la Côte belge.

 

J’ai participé à des missions riches en aventures, mais cette époque est terminée car aujourd'hui, je suis papa de deux enfants, dont le deuxième a quelques mois. Je consacre beaucoup de temps à mes enfants et heureusement, Siemens est très flexible à ce niveau. Je planifie moi-même mes heures de travail. 

« Jamais je n’aurais imaginé qu'un jour je travaillerais sur un projet d’éoliennes au large de Zeebruges... »
Ludovic Hoebanx

Tu conseillerais les études d’ingénieur ?

Ludovic : Sans hésiter ! Quand j’ai commencé à travailler chez Siemens après mes études, j’ai vite réalisé qu’ingénieur est un métier en pénurie qui offre d’énormes débouchés en termes de carrières et de secteurs. C’est un des principaux atouts de cette formation selon moi et j’espère que les écoles y accordent suffisamment d'attention. Pour ceux qui veulent garder beaucoup d'options ouvertes et qui s’intéressent à la technique et à la technologie, la formation d'ingénieur industriel est parfaite.