Bâtiments intelligents : un pas vers un avenir durable

21-04-2022

On connaît ce dicton populaire attribué à Lao-Tseu : « Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. » Le premier pas vers un bâtiment intelligent semble toujours le plus ardu. Mais il est temps de le franchir. Le monde qui nous entoure est en train de changer. Il devrait abriter 9,7 milliards personnes à l’horizon 2050, dont la plupart seront concentrées dans les villes et les zones urbaines. Cela engendre de nombreux besoins et défis, auxquels il va falloir s’atteler. Si l’avenir est fait d’incertitudes, il est certain par contre que l’impact des technologies intelligentes sur les bâtiments est important – en termes de productivité pour les occupants ou de pérennité pour les propriétaires. 

Un voyage unique vers des bâtiments intelligents

Le point de départ de ce voyage est unique, tout comme l’est chaque bâtiment ou activité. Un bâtiment intelligent est défini par sa finalité, qui dépend à son tour des besoins et des priorités de ses usagers. En tant qu’individu, par exemple, je peux souhaiter que le bâtiment règle automatiquement la température, l’ombrage ou l’éclairage selon mes préférence personnelles. Un exploitant ou un propriétaire pourrait quant à lui avoir besoin d’une vue complète de toutes les données de performance et vouloir optimiser facilement les paramètres du bâtiment. La conception d’un bâtiment intelligent doit également tenir compte de l’environnement et des générations futures. C’est particulièrement important quand on sait qu’en Europe, par exemple, trois bâtiments sur quatre ne possèdent pas une efficacité énergétique suffisante et affichent une consommation d’énergie élevée. Les habitants toujours plus nombreux de la planète ont besoin de communautés et d’endroits sûrs et sains pour vivre et travailler. Nous devrons donc créer des infrastructures et des bâtiments plus intelligents, capables de fonctionner de manière efficace, d’éviter le gaspillage et de respecter les réglementations de plus en plus sévères en matière de performance des bâtiments ainsi que les objectifs de décarbonation. Bref : le choix du bâtiment intelligent est une décision économique intelligente.

En Europe, trois bâtiments sur quatre sont sous-performants en termes d’efficacité énergétique. Une infrastructure numériquement connectée et un engagement en faveur de la normalisation et de la transparence constituent une étape cruciale pour les propriétaires et les exploitants sur la voie des bâtiments intelligents au service d’un avenir durable. 
Yves Siperius – Head of Smart Buildings Belgium – Luxembourg

La technologie intelligente est l’épine dorsale de toute infrastructure

En matière de bien-être, de santé et de sécurité, nous sommes confrontés à un défi. Pour contrôler les conditions ambiantes d’espaces, comme la température, l’humidité, etc., et les protéger contre les incendies ou autres dommages, il sera nécessaire de mettre en place des technologies et des concepts intelligents. Les capteurs, automates et systèmes de gestion des bâtiments ne sont qu’une partie des éléments qui aident les structures intelligentes à atteindre les objectifs de coûts d’exploitation, d’efficacité et de durabilité, et à assurer le bien-être personnel sur le lieu de travail. Il doit aussi être possible, tout au long du cycle de vie d’un bâtiment, d’introduire des technologies et des concepts nouveaux afin d’améliorer et d’optimiser ses performances.

La digitalisation au service du développement durable

L’intelligence digitale peut nous aider à réaliser nos aspirations de nombreuses manières. Elle nous donne la possibilité d’offrir un lieu de travail plus attrayant à nos employés ou de mener nos opérations avec davantage d’efficacité. Pour nombre de gestionnaires de bâtiments, la transparence totale que permet l’analyse des données est une condition essentielle pour garantir le respect des normes réglementaires.

 

En décarbonant les opérations, les propriétaires de bâtiments montrent qu’ils prennent les devants en matière de durabilité, qu’ils font partie de la solution et non du problème. Et bien sûr, les solutions intelligentes peuvent s’adapter aux exigences uniques de chaque bâtiment, quelle que soit sa finalité : centre de données, hôpital ou immeuble de bureaux.

 

Avec une gestion totale des données, une infrastructure connectée digitalement et une volonté de standardisation et d’ouverture, les propriétaires et exploitants verront rapidement que la digitalisation est la prochaine étape vers des bâtiments intelligents pour un futur durable.

 

Besoin de plus d’informations sur les bâtiments intelligents : surfez sur www.siemens.be/smartbuildings

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé – abonnez-vous ici à la newsletter