Première : Siemens et Cloostermans développent la première machine d’emballage pilotée par IA. Production plus rapide, efficace et fiable pour répondre à la demande de produits sur mesure.

27-11-2020

Siemens a développé en collaboration avec l’entreprise belge Cloostermans-Huwaert, qui fabrique des machines sur mesure pour des clients dans le monde entier, un concept modulaire capable de se reprogrammer et de se reconfigurer à l’aide de l’intelligence artificielle pour s’adapter à tous les types de produits et d’emballages. Les fabricants de produits de consommation peuvent ainsi passer plus rapidement d’une production à l’autre et gagner en efficacité, sans rien perdre en fiabilité. Ils peuvent donc mieux répondre à la tendance toujours plus forte au sur mesure, aux évolutions du marché et à l’envie de variété des consommateurs.

 

Dopée par les nouvelles tendances du marché et l’envie de variété, la demande en produits sur mesure s’envole – un défi de plus en plus compliqué pour les entreprises spécialisées dans les emballages et les produits de consommation. Car il faut parfois plusieurs semaines pour adapter les environnements de production à un changement d’emballage ou de produit, ce qui entraîne des pertes d’efficacité et allonge les délais de commercialisation. Il était temps de rendre ce processus plus intelligent.

Tous les types de produits et d’emballages

L’intelligence artificielle permet de franchir une nouvelle étape dans la conception des produits et de la fabrication. « L’IA aide les entreprises à faire un usage plus efficace des outils logiciels, à réaliser des développements plus sophistiqués et à optimiser les workflows », explique Eddy Nelis, Senior Vice President Digital Industries chez Siemens. « Mais l’IA permet aussi de nouvelles avancées en matière d’automatisation industrielle intelligente. Grâce à la puissance de l’intelligence artificielle, il est désormais possible de confier aux machines des tâches jusqu’ici réservées aux hommes parce qu’elles exigent une connaissance plus approfondie et une meilleure perception de l’environnement. Les opérateurs et techniciens peuvent ainsi se consacrer davantage à des missions plus stratégiques. »

Siemens et Cloostermans, leader mondial des machines d’automatisation haut de gamme sur mesure, ont mis au point une solution pour un concept universel révolutionnaire. « La machine s’adapte à toute une série de types de produits et d’emballages », confirme Frederik Berckmoes-Joos, CEO de Cloostermans.

 

« C’est une première. Jamais auparavant l’IA n’avait été intégrée dans une machine d’emballage d’une manière qui imite et automatise la fluidité de pensée et de geste des opérateurs sur les lignes d’emballage. Cela permet aux fabricants de passer beaucoup plus vite à un tout autre type de produit ou d’emballage. Siemens, qui possède énormément d’expérience et d’expertise en IA, était pour nous le partenaire idéal. »

Délais de commercialisation raccourcis

Grâce aux possibilités de configuration rapide de cette solution, il est possible d’augmenter l’efficacité de la production sans mettre en péril la fiabilité du processus. « Les longs délais de conversion ou les efforts d’ingénierie supplémentaires avant l’introduction de nouveaux produits ou variantes d’emballage n’ont plus de raison d’être. Les producteurs peuvent ainsi raccourcir considérablement les délais de commercialisation et fabriquer en plus petites séries. Le client final est en mesure de suivre plus rapidement les tendances du marché et l’évolution de la demande des consommateurs. La flexibilité au niveau des emballages est énorme », ajoute Mathias D’hoore, Mechatronics Manager chez Cloostermans.

Totalement autonome

Het AI-concept van Cloostermans en Siemens werkt volledig autonoom en herconfigureert zichzelf voor elke nieuwe toepassing op basis van een digitaal model. Robots en camera’s vervangen de handen en ogen van de mens en AI stuurt elke beweging aan. “De Siemens Simatic S7-1500 TM-NPU (neural processing unit) analyseert de beelden van camera’s aan de machine en herkent de exacte positie en oriëntatie van alle objecten. De TM-MFP-technologie berekent vervolgens met behulp van AI-algoritmes de meest optimale bewegingen van de robotarmen voor het oppakken en plaatsen van de producten in de verpakkingen”, vertelt Eddy Nelis.

 

Met behulp van een digital twin was Siemens in staat om de werking van de machine en de processen op voorhand volledig te simuleren. “Nog voor de machine gebouwd werd, wisten we al dat het zou werken. Zo konden we bovendien ook simuleren hoe de productielijn moest worden ingepast in de supply chain. De manier waarop de machine in elkaar zit en geconnecteerd is met de rest van de supply chain, met de allernieuwste technologieën, is werkelijk spectaculair”, concludeert Eddy Nelis.

 

SPS beurs
Cloostermans stelde op 26 november zijn concept voor tijdens de virtuele SPS beurs op de Siemens-stand. De voorstelling bekijken kan via deze link.

 

Contact

  • Siemens : Olivier Van Bokhoven – olivier.van_bokhoven@siemens.com
  • Cloostermans: Frederik Berckmoes-Joos – berckmoesjoos.f@cloostermans.com

Abonnez-vous à notre newsletter

Restez informé – abonnez-vous ici à la newsletter