Siemens Canada 110 anniversary

Célébration de notre 110e anniversaire

110 ans au Canada

110 ans à développer l’industrie, l’innovation et l’infrastructure pour les Canadiens d’un océan à l’autre

Il y a des anniversaires importants, puis il y a le genre de jalon que Siemens Canada célèbre cette année : 110 années se sont écoulées depuis l’ouverture de son siège social au cœur du Vieux-Montréal, le 29 août 1912.

L’histoire unique de Siemens Canada

Siemens a joué un rôle impressionnant au cours des 110 dernières années en ce qui a trait à l’évolution technologique du Canada. Contrairement à de nombreuses autres entreprises, elle a réussi à se développer et à surmonter un grand nombre de défis et de crises. Contribuer à façonner l’avenir en jouant un rôle actif a toujours été un objectif important. Nous vous présentons l’histoire de Siemens pour vous faire découvrir les étapes technologiques clés de l’entreprise au Canada, lesquelles ont révolutionné un large éventail d’industries.

Découvrez les éléments importants de notre histoire

""

1847

À l’âge de 31 ans, Werner von Siemens et Johann Georg Halske, ingénieur en mécanique à l’université, fondent la Telegraph Construction Company of Siemens & Halske dédiée à la fabrication de télégraphes avec pointeur. L’entreprise de dix personnes commence ses activités le 12 octobre 1847 à Berlin, en Allemagne.

""

1874

Grâce à un navire construit expressément pour le déploiement de câbles, le Faraday, Siemens commence à installer un câble télégraphique reliant le Vieux Continent au Nouveau Monde. De l’Irlande à Halifax, puis aux États-Unis, ce câble relie physiquement l’Europe à l’Amérique du Nord.

""

1876

Le 8 mai 1867, William Siemens, frère cadet de Werner von Siemens, envoie une lettre d’entente à John Livesey, directeur de la Londonderry Iron Company of Nova Scotia. En 1876, William Siemens devient directeur de la Steel Company of Canada.

""

1912

La Siemens Company of Canada Limited est officiellement créée le 29 août 1912. La nouvelle entreprise s’installe dans le quartier financier historique de Montréal, au Québec, à l’angle des rues Saint-François-Xavier et Saint-Jacques Ouest.

""

1913

Siemens fournit un groupe convertisseur de 500 kW à la ville de Winnipeg en 1913. La ville d’Edmonton achète le groupe convertisseur à la ville de Winnipeg en 1968. Au début des années 1980, la ville d’Edmonton achète ce groupe convertisseur pour alimenter le réseau historique de tramway de la Edmonton Radial Railway Society, y compris un véhicule antique de Siemens, au parc du Fort Edmonton.

""

1951

Siemens fournit de l’équipement de commutation pour le réseau téléphonique interurbain du Canada.

 

Le système automatisé de commutation interurbaine offert par Siemens a augmenté considérablement la vitesse de connexion des appels (et les revenus du client) en simplifiant le processus de commutation. Les opérateurs pouvaient aisément connecter les appels aux abonnés ou à d’autres standards partout au pays à l’aide d’un clavier, et les appels entrants étaient mis en attente selon leur ordre d’arrivée. Un appel acheminé à une ligne occupée était alors « conservé » jusqu’à ce que la ligne se libère et que l’opérateur en soit avisé, ce qui réduisait les risques de perdre des appels.

""

1967

Siemens fournit l’alimentation électrique et l’éclairage au pavillon de l’Allemagne dans le cadre de l’Expo 67.

 

En 1967, Montréal a accueilli l’une des expositions internationales et universelles les plus réussies : l’Expo 67. Cette exposition, qui a eu lieu à l’occasion du 100e anniversaire du Canada, a attiré le plus de participants à ce jour, ainsi que 62 nations participantes.

À compter de 1966, Siemens a reçu le mandat de réaliser non pas un, mais trois projets différents : l’alimentation électrique et l’éclairage du spectaculaire pavillon-tente de l’Allemagne, l’éclairage subaquatique d’un ensemble de fontaines installées dans un lac artificiel, et l’éclairage du stade Expo avec des projecteurs au xénon de haute intensité.

""

1968

Siemens vend du matériel électrique et des systèmes d’automatisation et d’entraînement pour les excavatrices à roue-pelle des sables bitumineux du nord de l’Alberta.

""

1978

La ville de Calgary choisit Siemens pour lui fournir un système léger sur rail similaire à celui fourni à la ville d’Edmonton. 27 voitures de train léger sur rail sont installées dans le cadre de la première phase. La portée de la commande allait être élargie au cours des années suivantes. À ce jour, Siemens continue de moderniser le parc de véhicules légers sur rail de Calgary.

""

1989

Siemens vend l’ensemble du matériel de distribution électrique et de contrôle informatisé du toit pour le SkyDome (maintenant devenu le Rogers Centre) à Toronto, en Ontario.

 

Ce toit rétractable est le premier du genre dans le monde. D’une hauteur de 31 étages, le toit de 8 500 tonnes est composé de quatre panneaux, dont un fixe (celui situé du côté nord du stade) et trois autres mobiles, lesquels se déplacent sur des rails très résistants. Les systèmes d’entraînement et de commande électriques de Siemens permettent une première ouverture du toit avec succès le 3 juin 1989.

""

1993

Siemens procède à l’intégration complète des systèmes pour le brise-glace de la Garde côtière canadienne.

 

Pendant cinq ans, soit de 1988 à 1993, le NGCC Louis S. Saint-Laurent a subi une modernisation au chantier maritime de Halifax. Cinq énormes moteurs diesel Krupp MaK de 8 000 hp ont entraîné des génératrices électriques Siemens pour alimenter l’ensemble du navire. Les génératrices Siemens produisaient la puissance nécessaire aux trois systèmes d’entraînements de 9 000 hp qui alimentaient les trois arbres et porte-hélices du navire, ainsi qu’au réseau qui assurait le fonctionnement du navire au quotidien.

""

1997

Siemens installe le premier système mondial de contrôle entièrement intégré de l’éclairage d’un aérodrome à l’aéroport de Vancouver, en Colombie-Britannique.

""

2000

Siemens acquiert Milltronics à Peterborough, en Ontario.

 

Aujourd’hui, Siemens Peterborough fait partie du secteur Industries numériques (DI), de l’unité commerciale Automatisation des processus (PA) et du segment commercial Instruments de processus (PI). Elle conçoit et fabrique des instruments de mesure perfectionnés pour les industries de la transformation.

""

2002

Siemens fournit à l’Aéroport international Toronto Pearson, l’aéroport le plus achalandé au Canada, un système de surveillance de la distribution d’énergie.

""

2005

Siemens fournit à la ville d’Edmonton de nouvelles voitures pour le système léger sur rail.

""

2007

Siemens décroche un contrat de fourniture du matériel électrique, de pompage et d’alimentation électrique pour le projet d’oléoduc Keystone.

""

2010

Siemens Canada met en place un programme de don d’ordinateurs portables.

""

2012

Siemens annonce l’acquisition du fournisseur de solutions de réseaux canadien RuggedCom Inc.

Siemens Canada célèbre son centenaire et se tourne vers l’avenir pour relever les défis du vingt et unième siècle.

""

2013

Siemens Canada ouvre un centre de compétences nord-américain sur le réseau intelligent à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

""

2016

Le Groupe d’innovation du réseau intelligent est créé pour appuyer le secteur de l’énergie intelligente.

""

2017

Le premier pantographe haute puissance est installé à Montréal, au Québec.

""

2018

Siemens inaugure le Centre mondial de cybersécurité à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Les dons de Siemens Canada à Fibrose kystique Canada atteignent 2 millions de dollars.

""

2019

Siemens Canada reçoit le prix du Pays Werner von Siemens pour son rendement global.

Siemens Milltronics célèbre son 65e anniversaire.

""

2020

L’application de gestion d’expérience en milieu de travail Comfy permet de revenir au bureau en toute sécurité pendant la pandémie de coronavirus.

Siemens soutient le fonds de secours COVID-19 de la Croix-Rouge canadienne.

""

2021

50e anniversaire de l’usine de fabrication de Drummondville, au Québec.

Siemens Canada célèbre ses 10 années d’événements de plantation d’arbres en collaboration avec Arbres Canada.

""

2022

Ouverture du Centre de défense des infrastructures essentielles à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

 

C’est la première installation de Siemens dédiée à la protection des infrastructures essentielles et axée sur les techniques d’exploitation. L’équipe d’experts en cybersécurité travaillant à Fredericton répondra aux besoins du marché local en matière de cybersécurité et de sécurité physique. Elle participera aussi à des projets dans le reste du Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe et au Moyen-Orient.

175 ans !

Histoire de Siemens AG