Des bus électriques intelligents à Sion

Des essais avec des bus autonomes sont actuellement planifiés dans plusieurs villes suisses. Tandis que certains projets progressent lentement, l’essai pilote de CarPostal SA couronné de succès depuis juin 2016 à Sion est poursuivi et étendu. Avec une prolongation de la ligne desservie par les deux SmartShuttles de la Poste depuis début mars 2018, Siemens Mobility et ses partenaires du Mobility Lab Sion-Valais entrent dans un domaine radicalement novateur, avec notamment la technologie de signalisation intelligente de Siemens.

Depuis leurs débuts il y a bientôt deux ans, ces véhicules postaux autonomes de couleur jaune ont attiré à Sion de nombreux visiteurs ainsi que des experts provenant du monde entier. CarPostal SA a en outre exposé les SmartShuttles lors de nombreuses présentations en Suisse et dans plusieurs pays européens. Ces véhicules autonomes ont jusqu'à présent transporté 65 000 personnes au total, dont 35 000 rien qu’en ville de Sion. Durant la première phase de test jusqu’à fin 2017, les deux bus ont parcouru environ 7500 fois un trajet de 1,5 kilomètre dans la vieille ville de Sion. Au vu de cette expérience positive, les partenaires et intervenants ont décidé, en automne 2017, de prolonger et complexifier ces tests avec les SmartShuttles jusqu’à fin 2018 au plus tôt. Les bus autonomes circulent désormais jusqu'à la gare de Sion et desservent une ligne de 3 kilomètres. La complexité du trafic augmente également avec cette prolongation du trajet, tout comme les exigences inhérentes à cette technologie. Les bus doivent entre autres maîtriser un giratoire routier et communiquer avec deux feux de signalisation installés à l’avenue de la Gare.

Première mondiale

Des experts de Siemens Suisse sont responsables de quelques-unes des solutions techniques installées sur cette ligne prolongée. Il s’agit tout d'abord de s’assurer que ces bus autonomes sans conducteur pourront également circuler sûrement et efficacement à des vitesses plus élevées et sur des routes fortement fréquentées. Deux dispositifs dénommés RSU (Road Side Units) sont installés sur les deux feux de signalisation devant lesquels passent les bus autonomes. Ces RSU sont connectés à l’installation des feux de signalisation et permettent de communiquer sans fil avec les bus. Grâce à cette communication fiable et sécurisée, le SmartShuttle sait sans aucune hésitation quand le signal est au rouge et quand il doit s’arrêter. Le temps prévisible restant avant le feu vert ou rouge est transmis au bus afin qu’il puisse anticiper et adapter sa vitesse.

 

Avec ces installations techniques, les bus sont ainsi capables de traverser ce croisement fortement fréquenté de manière autonome. Ce projet est une première mondiale pour un bus autonome sans conducteur circulant sur la chaussée publique. Les partenaires du Mobility Lab – l’EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne), la HES-SO Valais (Haute Ecole Spécialisée du Sud-Ouest), le Canton du Valais, la Ville de Sion et CarPostal SA – désirent exploiter ces tests prolongés afin de récolter de nouvelles données sur le sujet, mais pas uniquement sur les aspects techniques. La communication entre les bus et les piétons devra ainsi être améliorée, car c’est un critère primordial pour une future exploitation à plus grande échelle.

01.06.2018

Picture credits: CarPostal