Une PME suisse automatise une installation high tech pour la Chine

insight 1/2019

Pour l'automatisation d'installations de production, Wenger Automation & Engineering SA mise sur Siemens. L'entreprise a automatisé deux rectifieuses et développé le transport des pièces pour un fabricant automobile en Chine.

 

Elle occupe toute la longueur du hall de montage à Winterthur Hegi : l'installation à portique de 20 m de long pour la rectification de pièces de transmission pour l'industrie automobile. Au-dessus de la tête des ouvriers, à 2,5 m de hauteur, les pièces circulent d'une station de traitement à la suivante le long de l'axe du portique, à une vitesse étonnante et dans un silence surprenant. Lorsque le traitement est terminé dans une station, le système de préhension emporte la pièce rectifiée ou nettoyée tout en positionnant la pièce suivante dans la station.

 

Les pièces de transmission passent par plusieurs stations. Après deux étapes de rectification, les pièces sont refroidies dans un bain d'huile et nettoyées avec un système d'aspiration à air comprimé. Elles ont à présent la bonne température pour le contrôle qualité. Des systèmes de mesure de haute qualité acquièrent cinq paramètres différents avec une précision de l'ordre du micromètre. Les pièces hors tolérance sont automatiquement exclues. La nécessité d'un automate puissant Wenger Automation & Engineering SA a automatisé tout le processus de rectification, du transport et du positionnement des pièces de transmission jusqu'au contrôle qualité en passant par le refroidissement et le nettoyage. "Cela requiert un automate puissant, avec des composants fiables", déclare

 

Michael Wenger, responsable des ventes et membre du comité de direction de Wenger Automation & Engineering SA. "Nous misons depuis des années sur Siemens et, ici aussi, nous avons choisi Simotion". Le système Motion Control assure toutes les tâches de commande de l'installation à portique. Il est conçu de façon à pouvoir commander simultanément plusieurs axes à commande numérique avec des programmes distincts. Il constitue ainsi la solution idéale pour les machines-outils, tout particulièrement lorsque des vitesses et une précision élevées sont requises.



Identifier les tendances dans la production

 

Les résultats de mesure et les données d'identification des pièces convergent également vers Simotion. Car, pour la production dans l'industrie automobile, les pièces et les processus doivent être traçables. Chaque pièce reçoit son ID propre et est caractérisé par un code. Lorsque le traitement et le mesurage d'une pièce sont achevés, les données de mesure sont enregistrées. Elles ne servent pas uniquement à exclure les pièces hors tolérance. Les résultats de mesure contribuent également à optimiser la production. Selon M. Wenger, "même si les valeurs de mesure sont comprises dans les plages de tolérance, elles doivent être surveillées". Les spécialistes peuvent ainsi identifier des tendances dans la production. M. Wenger explique : "On parle de tendance lorsqu'une valeur de mesure possède toujours le même écart à la valeur requise sur une période donnée. Dans de tels cas, nous modifions les paramètre des rectifieuses". Cela permet d'éviter le rebut et la qualité des pièces reste constante même lorsque, par exemple, la température de fonctionnement de la machine a diminué après un arrêt. "De plus, nous diminuons ainsi l'usure des meules", ajoute M. Wenger.



La transparence grâce à des données cohérentes

 

Les tendances dans la production peuvent être identifiées rapidement grâce à la visualisation claire des résultats de mesure sur le panel 19". Lorsqu'on n'est pas sur place, il est possible de suivre l'évolution des données de mesure sur son smartphone ou sa tablette, à l'aide de l'appli Sm@rtClient de Siemens. Pour la commande de l'installation, Wenger Automation mise sur une solution flexible : des SIMATIC Mobile Panels maniables peuvent être raccordés à l'installation en plusieurs points.

 

Tous les composants sont mis en réseau via TIA Portal. Les données de processus et de mesure sont ainsi enregistrées en continu et l'exploitant dispose d'une vision transparente sur l'ensemble du processus de production. "Grâce à cette gestion centralisée des données, nous n'avons plus de problèmes avec les interfaces. Nous pouvons en outre établir rapidement des diagnostics d'erreur", ajoute M. Wenger en soulignant les avantages de cette solution.

 

Grâce à la gestion centralisée des données, nous n'avons pas de problèmes avec les interfaces.
Michael Wenger, membre du comité de direction, Wenger Automation & Engineering SA

Gestion intelligente de l'énergie

 

Si l'installation n'est pas à pleine charge, le flux de matériel est ralenti. Cela signifie que les pièces de transmission circulent plus lentement d'une station à la suivante. Dans ce mode, les entraînements linéaires consomment moins de courant que lorsqu'ils démarrent à pleine puissance et freinent à nouveau. Simultanément, le système à air comprimé de la station de nettoyage est activé moins souvent et moins longtemps. Ces mesures permettent d'économiser de l'énergie et les coûts d'exploitation diminuent de façon significative. Ce qui va réjouir le fournisseur automobile en Chine : il a commandé quatre installations au total chez Wenger Automation & Engineering SA.