Notre responsable relations écoles vous partage son témoignage et ses conseils

  
La vie chez Siemens

Laure, responsable relations écoles, ancienne apprentie chez Siemens nous en dit plus sur son parcours et nous partage ses précieux conseils

Découvrez un retour d'expérience authentique et les conseils d'une ancienne alternante aujourd'hui en poste chez Siemens.

Peux-tu nous parler de toi et de ton parcours chez Siemens ?  

 

Je m’appelle Laure Roussel et je suis responsable relations écoles chez Siemens depuis bientôt deux ans. Comment mon aventure a-t-elle commencé ? Eh bien, dès mon alternance ! Trois années d’apprentissage très formatrices où je n’ai cessé de découvrir de nouveaux métiers. J’ai débuté au sein du service paie, où j’ai eu l’opportunité de travailler en binôme avec un gestionnaire de paie. On était un duo bien complémentaire. Ce poste impliquait que je sois une journée par mois à Grenoble pour aller à la rencontre des salariés, voir comment les choses se passaient sur le terrain… C’est un aspect de mon apprentissage que j’ai beaucoup apprécié : écouter les besoins pour trouver la meilleure manière d’y répondre ! J'ai ensuite continué au sein du service rémunération et avantages sociaux puis j'ai occupé plusieurs fonctions : SIRH, mobilité internationale, intégration puis le recrutement avant de prendre le poste que j’occupe aujourd’hui.   

 

En ce qui concerne mon parcours académique, je me suis spécialisée en RH et j’ai validé mon diplôme à Paris 1.

 

Qu’est-ce qui t’a le plus marqué durant ton alternance chez Siemens ?

 

Ce que je retiens de mon alternance, c’est cette autonomie et cette confiance que mes collègues et mes supérieurs ont pu m’accorder. Egalement l’ambiance très bienveillante qui régnait dans mon service et qui fait partie intégrante de la culture d’entreprise Siemens. J’ai très vite été intégrée comme un membre à part entière et les responsabilités qui m’ont été confiées le reflétaient bien. Je bénéficiais d’un accompagnement sur mesure, et on prenait toujours le temps de répondre à toutes mes questions. Dans de telles conditions, on oublie vite qu’on est apprenti !

 

Comment s’est prolongé ton parcours chez Siemens après ton alternance ?

 

Lorsque mon alternance a pris fin, de belles opportunités se sont présentées à moi et j’ai su les saisir. J’ai d’abord postulé en interne en CDD à un poste de gestion de projet puis j’ai signé un contrat en CDI par la suite. De fil en en aiguille, j’ai pu découvrir de nombreux métiers, travailler sur de nouveaux projets, monter en compétence, gagner en expertise…

 

Chez Siemens, on est vraiment acteur de sa carrière ! Saisir les opportunités, aller à leur rencontre, se renseigner, construire un réseau… il ne faut pas hésiter à provoquer sa chance ! Dialoguez avec vos managers, communiquez vos ambitions. Au sein de l’entreprise, on nous accorde une grande confiance qui nous permet de travailler sur des projets auxquels on n’aurait pas forcément pensé avant !  

 

Quelles sont tes missions aujourd’hui et qu’est ce qui te plaît le plus au quotidien ?

 

Aujourd’hui, je suis “campus manager” : c’est-à-dire que je m’occupe de la gestion des sujets liés aux stages, à l’apprentissage, et plus globalement des relations avec les écoles. L’objectif est de répondre aux besoins en termes de recrutement.

Ce qui me plaît le plus dans mon poste, c’est indubitablement la gestion de projet ! En gestion de projet, aucun jour ne se ressemble.

Je suis constamment challengée et sollicitée. Il y a une autre dimension qui est inhérente au poste et qui m’engage tant à titre personnel que professionnel : la RSE. Actuellement, je travaille sur le projet Tous en Stage qui fait écho aux valeurs de Siemens en matière de diversité et d’inclusion. L’objectif ? Permettre aux collaborateurs de partager leur expérience auprès des jeunes afin de les aider à s’orienter et découvrir des métiers.

 

Qu’est-ce que signifie l’alternance pour Siemens ?

 

Les alternants sont les talents de demain ! L’alternance est en elle-même une étape de pré-recrutement : nous formons les jeunes, nous les familiarisons à la culture d’entreprise de Siemens, avec une ambition de continuer à faire évoluer ces talents à nos côtés par la suite. Et ils sont au cœur de la réussite de ce pari : au-delà des compétences que chaque jeune apporte, ce sont également des qualités humaines que nous reconnaissons et recherchons au sein de nos équipes. Chacun a la possibilité de se créer son propre parcours et nous souhaitons que chaque jeune retienne une expérience chez nous, quelle que soit leur décision à l’issue de cette période. Qui sait, demain ce seront peut-être nos prestataires, clients, collaborateurs…

 

Quant aux tuteurs, quelle formation leur apportez-vous ?

 

Nous mettons un point d’honneur à bien former nos tuteurs ! Pour être tuteur, il est nécessaire de suivre la formation “Permis de tutorer”. Ils bénéficient de 3 demi-journées de formation tous les 4 ans. Une centaine de tuteurs sont formés chaque année. Les formations, pour le moment en distantiel, s’articulent en petits groupes. Lors de la dernière demi-journée, les tuteurs partagent leur retour d’expérience et les problématiques qu’ils ont pu rencontrer. Cela permet souvent d’anticiper et de débloquer des situations.

 

Pourquoi faire une alternance chez Siemens ?

 

L’alternance a une valeur de pré-recrutement et peut potentiellement aboutir en CDI : nous avons pour ambition de faire évoluer au maximum ces talents à nos côtés par la suite. En tant qu’ancienne alternante, je pense que ce qui a vraiment fait la différence, c’est l’accompagnement que m’ont apporté les collaborateurs Siemens. En quelques mois d’alternance, j’ai vraiment pu réaliser un bond en termes de savoir-faire et de savoir-être.

 

Aujourd’hui, plusieurs points font la différence chez Siemens. L’onboarding, qui n’est autre que le premier contact entre l’apprenti et l’entreprise, prend la forme d’un parcours d’intégration ! C’est un moment réellement important dans l’expérience de recrutement et Siemens l’a mis à l’honneur en proposant une application ludique et facile à prendre en main qui permet de découvrir l’entreprise, les avantages existants, nos collaborateurs et cela avant même d’arriver ! Ludique et originale, cette solution sort des sentiers battus. On prévoit également une demi-journée d’intégration en distanciel avec une présentation interactive du groupe et des jeux en ligne afin de permettre aux jeunes de faire connaissance en petits groupes.

 

En ce qui concerne la vie étudiante, Siemens possède un réseau actif d’apprentis et stagiaires dans l’entreprise : une communauté forte, avec des ambassadeurs répartis partout en France qui organisent des événements et des initiatives régulièrement (afterworks, sorties, jeux en ligne…).

 

Sur les thématiques de diversité et d’inclusion, nous proposons également à tous ses collaborateurs de s’engager deux jours par an sur une mission sociétale ou environnementale de leur choix. Les alternants chez Siemens peuvent aussi être mentors de collaborateurs sur un modèle de “reverse mentoring”. 

 

Par ailleurs, les alternants bénéficient des mêmes avantages que les collaborateurs, comme des formations en ligne, des tickets restaurant, un accès au CSE, des tarifs réduits avec GymLib pour avoir accès à des salles de sport aux tarifs avantageux, etc.

 

Quelles sont les valeurs et la culture du groupe ?

 

DEGREE : c’est l’acronyme qui exprime au mieux les valeurs de Siemens. Décarbonation, éthique, gouvernance, ressources & efficience, équité et employabilité. Ces termes ont un sens bien précis et sont au cœur des préoccupations du groupe. L’équité (compliance) et la gouvernance impliquent qu’il faille suivre les règles, et cela à tous les niveaux de l’entreprise. Chacun a une responsabilité vis-à-vis de cela. Le développement durable et l’écologie sont deux enjeux placés au cœur de notre stratégie d'entreprise. Pour vivre dans un monde plus durable, il faut concevoir les solutions de demain. L’employabilité implique de garder les collaborateurs et de les intégrer dans l’entreprise en leur proposant des formations et des vrais parcours de carrière.

 

Quels conseils donneriez-vous à un candidat ?

 

Je dirais tout d’abord qu’il faut bien anticiper les entretiens et se préparer comme il se doit. Il faut aussi se renseigner sur l’entreprise, les projets et activités qui ont été menés. Cela permettra de bien comprendre les missions qui seront proposées en alternance et d’avoir une bonne idée de l’activité de l’entreprise. Ensuite, je dirais qu’il faut se montrer curieux pendant les échanges : il est très important de bien vérifier que l’entreprise convient à ses attentes avant de débuter une alternance.

 

Que recherchez-vous chez un candidat ?

 

Ce qui prime c’est l’engagement, la motivation du candidat pour intégrer l’entreprise et les missions. On valorise aussi beaucoup l’esprit d’initiative : on appréciera qu’un apprenti propose sa vision des choses, qu’il ne craigne pas de s’exprimer. On cherche aussi des apprentis qui soient des team players, qu'ils aient un esprit collaboratif et soient à l’écoute. L’entraide est très forte entre collaborateurs et nous pensons que ça dynamise positivement les équipes.

 

Comment leur conseilleriez-vous de mettre en avant leur profil ?

 

L’idéal, pour les candidats qui n’ont pas encore beaucoup d’expérience professionnelle, voire pas du tout, c’est de mettre en avant des activités extra-scolaires : par exemple des expériences de bénévolat / volontariat (dans leur école, ville, etc.) qui incarnent un réel esprit d’initiative et leur engagement.