Prix Siemens Ingenious de la création numérique 2020

Les candidats
artistes
au Prix Siemens Ingenious

Le prix récompensera l’un ou l’une des 11 jeunes artistes « pour son originalité, pour sa créativité numérique et pour le caractère remarquable en matière d’intégration des technologies digitales dans son processus de création ».

Il sera remis après le vote d’un jury composé à parité de personnalités du monde de la création contemporaine et de celui de l’industrie, lors d’une soirée qui se tiendra le 28 octobre prochain.


Artistes
 

Salomé Chatriot

Après avoir été diplômée de l’Ecal, Salomé Chatriot (1995) travaille depuis Paris en tant qu’artiste contemporaine et designer d'interaction. Son travail se concentre sur la création d’espaces physiques et virtuels : elle construit machines et installations dans lesquelles sculptures électroniques et images numériques coexistent. Fascinée par la respiration, elle invente de multiples futurs où corps, machines, nature et objets fusionnent en harmonie biométrique. Fin 2020, elle présentera son travail lors d'une exposition personnelle à la New Galerie (Paris), ainsi qu'au Studio Orta - Les Moulins pour la biennale La Totale, avec Samuel Fasse.

Découvrez l’univers de Salomé Chatriot
Site web : https://salomechatriot.net
Instagram : @salomechatriot
Twitter : @SalomChat

Marie Lelouche

Marie Lelouche (1984) est diplômée des Beaux-Arts de Paris, de la Sorbonne, du Fresnoy-Studio national des arts contemporains. Elle poursuit actuellement un doctorat en recherche/création à l’Université du Québec à Montréal et au Fresnoy, avec pour sujet la sculpture post-digitale. Son travail utilise ainsi toutes les possibilités d’interaction avec le spectateur qu’offre le digital.

Découvrez l’univers de Marie Lelouche
Site web : http://marielelouche.com
Instagram : @marie.lelouche


Fabien Zocco

Fabien Zocco est né en 1980. Il est diplômé du Fresnoy-Studio National des Arts Contemporains. Il explore le potentiel plastique de la dématérialisation informatique, des applications et autres logiciels. Ses œuvres vont des sculptures robotiques à un film où tous les dialogues ont été produits sur l’instant par une intelligence artificielle.

Découvrez l’univers de Fabien Zocco
Site web : https://www.fabienzocco.net/index.html
Instagram : @zoccofabien

Barthélemy-Antoine Loeff

Barthélemy Antoine-Loeff est un plasticien et réalisateur dont les créations sont des œuvres d’art optique et numériques, interactives et immersives. Ses œuvres expriment une relation contemplative et écologique de la nature et des éléments. En 2016, son installation Ljós est nominée pour le Prix Cube de la Jeune Création Internationale en Art Numérique.


Découvrez l’univers de Barthélemy-Antoine Loeff
Site web : https://ibal.tv
Instagram : @bartloeff


Collectif NoArtist

Fondé en 2018, NoArtist est un collectif de 3 amis de l’École Polytechnique, Priscille Boissonnet, Charlotte Caucheteux et Benoit Audigier. Ils sont spécialisés en science des données et sont réunis par une même passion pour l’art. En utilisant les mathématiques et l’informatique, ils créent des algorithmes d’intelligence artificielle qui s’inspirent de milliers d’œuvres existantes pour générer des créations artistiques originales. Ils les diffusent ensuite en imprimant ces œuvres numériques sur différents supports, en séries limitées.

Découvrez l’univers du Collectif NoArtist
Site web : https://www.noartist.io/le-projet
Instagram : @noartist_collection
Facebook : NoArtist

Collectif Obvious

Obvious est un collectif de 3 jeunes français, artistes, chercheurs et amis, Pierre Fautrel, Hugo Caselles-Dupré et Gauthier Vernier, qui utilisent des algorithmes pour peindre. Ils travaillent avec les derniers modèles de deep learning pour explorer le potentiel créatif de l'intelligence artificielle. En 2018, ils se font connaître par la vente d’Edmond de Belamy, un portrait d’un aristocrate inventé, réalisé avec l’intelligence artificielle, pour près de 400 000 euros.

Découvrez l’univers du Collectif Obvious
Site web : https://obvious-art.com
Instagram : @obvious_art
Facebook : Obvious


Maxime Matthys

Maxime Matthys est né en 1995 à Bruxelles. Il est photographe de formation, diplômé́ en 2015 d’un Bachelor en photographie de l’ETPA Toulouse. Il interroge l’empreinte des nouvelles technologies sur notre mode de vie contemporain. En collaboration avec des scientifiques et des artistes, il construit des images où s’entremêlent le virtuel et le réel. Il a notamment exposé au centre Pompidou « 2091 : The Ministry of Privacy » , des photographies prises en Chine dans la province du Xin Jiang, retouchées à l’aide d’un logiciel de reconnaissance faciale.

Découvrez l’univers de Maxime Matthys
Site web : https://www.maximematthys.com

Jonathan Pêpe

Né en 1987, il a été formé aux Beaux-arts de Bourges puis au Fresnoy. Il expose des dessins, des vidéos, ainsi que des installations. Son travail trace les contours d’une fiction dans laquelle évoluent des artefacts numériques simulant la vie. C’est en synergie avec l’équipe DefRoSt de l’INRIA qu’il détourne des recherches en soft-robotique au travers d'Exo-Biote (2015) et Haruspices (2019) mettant en scène des sculptures en silicone qui respirent et convulsent. Il est en ce moment en résidence à Rome dans le cadre du prix Wicar.

Découvrez l’univers de Jonathan Pêpe
Site web : https://jonathan-pepe.com
Instagram : @jonathan_pepe
Facebook : Jonathan Pêpe


Paul Heintz

Paul Heintz est né en 1989. Il est diplômé des Beaux-Arts de Nancy, des Arts Décoratifs de Paris et du Fresnoy-Studio national des arts contemporains. Son travail se traduit à travers l’objet, le son, la vidéo et l’installation. Il a été présenté lors d’événements d’art contemporain et festivals de films tels que FID Marseille, IFFR Rotterdam, Paris Nuit Blanche, Circulation(s). Il est le lauréat du prix Révélation Emerige 2019.

Découvrez l’univers de Paul Heintz
Site web : https://paulheintz.fr
Instagram : @heintzpaul

Jean-Baptiste Lenglet

Après avoir obtenu un Master Recherche en cinéma à Paris 3 La Sorbonne Nouvelle, il rentre à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, où il soutient en 2017 une thèse de doctorat SACRe « Horizons perdus : comment le cinéma expérimental et la sculpture ouvrent à l'installation ».
Jean-Baptiste Lenglet a montré son travail dans plusieurs expositions en France et à l’étranger. Il est co-fondateur du centre d’art « Virtual Dream Center »
et de l’ « Atelier Lumierrante », spécialisé dans l’impression 3D de céramique.

Découvrez l’univers de Jean-Baptiste Lenglet
Site web : http://www.jeanbaptistelenglet.com
Facebook : Jean-Baptiste Lenglet


Olivier Bémer

Né en 1989, Olivier Bémer a étudié à l’Écal (2013), à l’ENSBA Paris (2018) puis au Fresnoy (2021). Son travail interroge notre utilisation croissante des technologies de l’information et de l’intelligence artificielle et la façon dont ces nouveaux moyens de représentation et de narration affectent notre rapport au temps et aux autres.

Découvrez l’univers de Olivier Bémer
Site web : https://obemer.eu
Instagram : @o.bemer


 
 
Prix Siemens Ingenious de la création numérique 2020

En savoir plus