Communication et sécurité au cœur du futur Grand Paris Express

Les travaux du Grand Paris Express – plus grand projet urbain en Europe – se poursuivent. Un chantier titanesque sous terre, mais également en surface, avec la conception et le déploiement de technologies de communication et de sûreté pour ce futur réseau de métro hors norme. Eclairage.

Versailles, Nanterre, Créteil ou encore les aéroports Charles de Gaulle et Orly…  Le Grand Paris Express, plus grand projet urbain en Europe, comptera lors de sa mise en circulation complète 68 gares et 200 km de lignes automatiques. Ce nouveau métro, essentiellement souterrain, comportera quatre nouvelles lignes en rocade : 15, 16, 17 et 18, ainsi que l’extension de la ligne 14 au nord et au sud. Il sera connecté au réseau de transport existant et traversera les territoires du Grand Paris. 

Adieu le passage obligé par la capitale pour se rendre d’un point à l’autre de l’Île-de-France ! Un gain de temps pour les usagers et une alternative concrète à la voiture pour une métropole plus respectueuse de l’environnement. Dans les années à venir (premières mises en service estimées à partir de 2024), de nouveaux quartiers vont sortir de terre autour de ces nouvelles lignes et gares, associant logements, commerces ou encore bureaux. 

 « Le métro le plus digital du monde »

Les travaux ont déjà débuté. Que ce soit en souterrain pour creuser les tunnels ou en surface pour la réalisation des gares ou la mise en place des systèmes d’exploitation (escaliers mécaniques et ascenseurs, systèmes d’alimentation en énergie, éclairage, ventilation, fibre optique…). Mais ce chantier titanesque – qui ne s’achèvera qu’à horizon 2030 – ne s’arrête pas là. Loin de là. 

Datacenters, contrôle d’accès, caméras de surveillance intelligentes, contrôle de la qualité de l’air… Ce réseau de transport public futuriste comportera des technologies novatrices au service des deux à trois millions de passagers qui l’emprunteront chaque jour. Leader mondial dans le domaine de la sûreté, Siemens – en partenariat étroit avec Atos (Leader Européen de services du numérique) et Axione (opérateur de référence en télécommunications) – est partie prenante de la mise en place de ce réseau multi-services et de la surveillance des futures lignes 15, 16 et 17. Un réseau de communication sécurisé entre le poste de commande centralisé qui supervise les métros automatiques, les rames et l’ensemble des équipements (information voyageurs, billettique, sonorisation…) avec un haut niveau de fiabilité et de disponibilité.

Des algorithmes pour déceler des colis suspects ou des mouvements de foule 

Ces trois acteurs ont également réuni leurs compétences industrielles et technologiques pour la conception et le déploiement des infrastructures réseaux, des datacenters, des technologies de contrôle d’accès et de détection intrusion, ainsi que des solutions de téléphonie, de surveillance de la qualité de l’air et de vidéosurveillance intelligente. « Nous concevons et développons des technologies spécifiques et innovantes pour ce projet, explique Arnaud Robic, chef des ventes Sûreté Siemens Smart Infrastructure. Ce sont 13 500 caméras qui vont être installées mais aussi 10 000 lecteurs de badges ou encore 200 centrales d’intrusion… » 

Nous concevons et développons des technologies spécifiques et innovantes pour ce projet, ce sont 13 500 caméras qui vont être installées mais aussi 10 000 lecteurs de badges ou encore 200 centrales d’intrusion   
Arnaud Robic, chef des ventes Sûreté Siemens Smart Infrastructure

Des solutions innovantes comme notamment la Détection Automatique d’Incidents (DAI) utilisant des algorithmes intelligents d’analyses d’images pour déceler automatiquement des colis suspects, des fumées ou départs de feu, des mouvements de foule ou un niveau d’occupation anormal. « On va remonter plus de 1 600 analytiques, ce sera l’une des installations les plus importantes d’Europe », ajoute-t-il.

Différents acteurs (maintenance, préfecture de police, RATP…) pourront ainsi se connecter à ce réseau pour assurer la sécurité des passagers. Des mécanismes de cybersécurité seront également mis en œuvre afin de protéger l’ensemble des systèmes contre d’éventuelles intrusions. Le Grand Paris Express pourra ainsi offrir un réseau de transport sûr et novateur qui rapprochera les Franciliens, rendant plus agréables et plus rapides les trajets du quotidien. 

                                                                                                                                    Le Grand Paris Express au service des usagers

Le Grand Paris Express vient compléter le métro pour que les banlieues soient facilement accessibles. Il forme une rocade autour de Paris et est bien relié au métro existant. Moderne et automatique, il permet aux voyageurs de gagner du temps et de se déplacer dans de bonnes conditions. Dans les rames et en gare, de nombreux nouveaux services seront proposés par rapport au métro actuel.

Abonnez-vous à la newsletter

Restez à jour à tout moment : ce que vous devez savoir sur la transformation numérique au sein des infrastructures et des industries.