Plateforme Digital Worker : sécurité et efficacité accrues

Dans l’industrie des procédés, il importe de trouver un juste équilibre entre respect des normes de sécurité drastiques et recherche d’une efficacité optimale. Les listes de contrôle sur papier ont jusqu’à présent toujours été le moyen privilégié pour documenter les opérations de mise en service et de maintenance, ainsi que les inspections de sécurité. Pour le groupe de chimie de spécialités Lanxess, la plateforme Digital Worker constitue une première étape pour optimiser l’efficacité des processus, assurer la qualité des données et veiller à la conformité réglementaire sur ses sites de production.

Leader de la chimie de spécialités basé à Cologne (Allemagne), Lanxess a considérablement développé son activité sur la dernière décennie. La conformité réglementaire des opérations de maintenance et des inspections techniques est essentielle pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité des 65 sites de production, implantés notamment en Belgique, en Allemagne et aux États-Unis

 

Entretien des pompes, contrôles techniques réguliers des équipements de sécurité critiques, documentation des processus : les tâches réalisées sur la base de listes de contrôle pour assurer leur conformité avec les protocoles et les procédures réglementaires sont nombreuses. Aujourd’hui, l’entreprise totalise plus de 400 000 check-lists rien que sur ses sites de production. Chaque année, plusieurs centaines de milliers de feuilles sont remplies, imprimées, transmises et archivées. Certaines réglementations imposent en outre de scanner ces documents et de les archiver au format numérique. Au total, ces tâches sont coûteuses, chronophages et parfois même sources d’erreurs.

Maintenance : convergence entre les mondes physique et numérique

Le chimiste allemand a trouvé un moyen pour simplifier les procédures avec Digital Worker, une plateforme de gestion et de consolidation des données. La plateforme s’articule autour d’un serveur d’applications ouvert qui héberge différentes applications répondant aux besoins spécifiques du client. Des applications dédiées permettent d’assurer, par exemple, le contrôle des procédés, le contrôle qualité, la mise en service des machines sur le terrain ou encore la maintenance des équipements.
  

« Digital Worker fait converger le monde physique et le monde numérique », explique Frank Opalla, Directeur Technologies & Digitalisation pour l’intégration verticale de l’industrie chimique chez Siemens. « C’est à la fois un système et une solution qui permet de digitaliser l’ensemble des processus et des projets, de remplacer les procédures faisant appel au papier et au stylo, de faciliter l’accès à toutes sortes d’informations et de permettre au personnel de l’entreprise, opérateurs de production ou techniciens, de gagner en efficacité. » 

Digital Worker : une seule journée pour le déploiement

Avec Digital Worker, Lanxess peut mieux répondre à ses besoins. Chez Lanxess, le logiciel Moby.Check, qui tourne sur l’infrastructure IT déployée par Siemens, remplace les listes de contrôle papier par des versions numériques. Les experts de Lanxess ont pu créer leurs propres check-lists sur leur propre PC. L’éditeur est tellement facile d’utilisation et les procédures sont tellement intuitives que le déploiement du système sur une usine pilote en Allemagne a été bouclé en moins d’une journée de formation. 

Des tablettes pour les opérateurs de terrain

Aujourd’hui, les opérateurs sur le site de production pilote de Lanxess sont tous dotés d’une tablette avec saisie par clavier ou commande vocale. Ils remplissent désormais des check-lists sur une application connectée aux systèmes de gestion intégrés de l’entreprise. Une fois remplies, ces listes de contrôle sont automatiquement transmises aux départements d’ingénierie concernés, puis archivées, une étape essentielle pour assurer la conformité réglementaire en matière de documentation. Le processus dans son ensemble est assuré de manière fluide, rapide et transparente.

Porte-blocs, blocs de papier et stylos feront bientôt partie du passé. Les tablettes connectées directement aux systèmes IT centralisés de Lanxess permettront à nos opérateurs de production et de maintenance de gagner en efficacité, en convivialité et en sécurité. 
Benedikt Efker, directeur de la production numérique chez Lanxess

Des données disponibles dans le cloud

Le logiciel Moby.Check fonctionne également hors ligne. Lorsque la connexion avec le serveur est interrompue, les données sont stockées localement, puis transférées vers le cloud dès que la connexion est rétablie. 

Des processus plus fluides, pour plus de sécurité

Grâce au GPS, Digital Worker peut géolocaliser les outils, les équipements et les opérateurs présents sur un site, un atout majeur en cas de blessure ou d’accident. Il permet également de guider les opérateurs vers un équipement ou un emplacement souhaité sur un site de production, d’identifier une ressource matérielle en toute fiabilité et de mettre à disposition sans délai la documentation technique correspondante.
  

La plateforme Digital Worker offre un formidable potentiel d’amélioration en matière de sécurité. Le système permet en effet de vérifier si un opérateur porte les équipements adaptés lorsqu’il pénètre dans certaines zones à risques sur un site de production. Il permet également d’entrer en contact avec des spécialistes qui peuvent alors assister à distance les opérateurs où qu’ils se trouvent, que ce soit sur site, à domicile ou sur un autre site de production.
  

L’avènement de l’entreprise numérique est une longue évolution. L’introduction des check-lists numériques constitue un petit pas pour l’entreprise, mais un grand pas pour l’efficacité des opérateurs de terrain, en fluidifiant les processus et en réduisant les pertes de temps. Le déploiement de la plateforme est prévu sur les 65 sites de production que compte le groupe. Lanxess entend ainsi simplifier la vie de ses collaborateurs et améliorer la fiabilité et la sécurité de ses processus, en réduisant les risques d’erreurs, pour la tranquillité de tous.

Lanxess est une entreprise leader dans le domaine de la chimie de spécialité, basée à Cologne, en Allemagne. Avec environ 14 900 employés répartis dans 33 pays, Lanxess est une entreprise bien établie sur le marché mondial. Son expertise principale réside dans la production, le développement et la commercialisation d'intermédiaires chimiques, d'additifs, de produits chimiques de spécialité et de plastiques, avec un chiffre d'affaires annuel de 6,1 milliards d'euros (2020).

 

Lanxess

Février 2022

Abonnement à la newsletter Stories

Restez à jour à tout moment : ce que vous devez savoir sur la transformation numérique au sein des infrastructures et des industries