Sécurité, confort des passagers et transition énergétique.

L'aéroport de Nice Côte d'Azur collabore avec Siemens Smart Infrastructure pour relever ses défis en sécurité, décarbonation et confort de ses passagers. 

L'aéroport de Nice Côte d'Azur : un site aux nombreux visiteurs

L’aéroport Nice Côte d’Azur est l’un des trois aéroports qui composent le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur, avec ceux de Cannes-Mandelieu et du Golfe de St-Tropez. Avec 14,5 millions de passagers en 2019, et 120 destinations directes desservant 44 pays, il s’agit du deuxième aéroport de France après Paris. Il s’étend sur une superficie totale d’environ 3,7 km² et compte deux terminaux et une zone de fret.

Challenge

L'Aéroport de Nice Côte d'Azur doit faire face à de nombreux enjeux qui nécessitent une gestion technique pointue de ses infrastructures : améliorer le confort des passagers tout en garantissant leur sécurité, ainsi que celle du personnel. Il est désormais tout aussi important d'assurer la continuité des activités de transport et d'optimiser les équipements pour réduire l'empreinte carbone. En effet, le Groupe Aéroports de la Côte d’Azur mène une démarche volontaire et ambitieuse de réduction de ses empreintes carbone, avec pour objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2030.

Solution

Pour l’aider à relever ces défis, l’aéroport fait confiance à Siemens Smart Infrastructure : dans un premier lieu, près de 8 000 points de détection incendie sont installés dans les 33 bâtiments de l’aéroport, chacun étant équipé d’une centrale incendie. De plus, Siemens fournit une solution d’extinction automatique silencieuse par gaz dans les salles serveurs de l’aéroport. La solution d’extinction automatique silencieuse par gaz fournit par Siemens, agit sur le feu par réduction de la teneur en oxygène par l'utilisation d'Azote. Ainsi, elle ne présente aucun risque pour la santé des personnes, pour les équipements informatiques, ni pour l’environnement puisque ce gaz est sans effet sur la couche d’ozone et l’effet de serre.

 

De plus, Siemens accompagne également l’aéroport dans l’optimisation de sa performance énergétique pour parvenir à offrir une expérience optimale à ses usagers, dans le respect de l’environnement : 120 centrales de traitement d’air sont installées sur l’ensemble de l’aéroport et sont pilotées par les automates Desigo de Siemens. Une soixantaine de compteurs qui enregistrent les consommations énergétiques d’électricité, gaz, eau glacée et eau chaude de l’ensemble des sites de l’aéroport sont installés.

L’aéroport franchi une étape supplémentaire en faveur de l’optimisation de sa performance énergique, avec la mise en place du service Green Analysis sur le Terminal 1, qui permet de détecter des anomalies de fonctionnement et d’identifier des actions d’amélioration. Par exemple, alors que l’aéroport était à l’arrêt forcé à cause des conditions sanitaires liées à la Covid-19, le projet a permis de détecter une défaillance qui perturbait le bon fonctionnement du système de Gestion Technique du Bâtiment.

60 ans d'expertise en sécurité incendie

Depuis 60 ans, nous œuvrons au service de la protection incendie des personnes et des biens. Expert de la sécurité incendie, nous sommes précurseurs sur de nombreuses innovations. Si celles-ci accompagnent les réglementations et les nouveaux enjeux, elles ont surtout su les anticiper.

Découvrez 60 ans d'expertise historique et d'innovation pour la sécurité des personnes et des biens.

Avantages

L'aéroport de Nice Côte d'Azur dispose désormais d'un accompagnement sur mesure lui permettant de relever ses défis en sécurité, confort de ses passagers et d'atteindre ces nouveaux objectifs en optimisation énergétique.

 

Enfin, le projet Green Analysis a permis de réaliser 25 000 € d’économies sur la facture énergétique de l’aéroport. Une avancée notoire vers ces nouveaux objectifs de transition énergétique.

Pour parvenir à nos objectifs en matière de performance énergétique, nous avons besoin de suivre nos consommations de manière de plus en plus précise. Plus nous avons un spectre large d’indicateurs à monitorer, plus notre analyse de nos émissions est fine et nous permet d’être réactifs. En ce sens, le projet pilote a été un véritable succès.
Vincent Lebegue, Responsable du Département Maintenance Equipement au sein de la Direction Technique des Aéroports de la Côte d’Azur